ajoutez votre email maintenant et recevez des clÉs utiles

L’emailing est encore l’un des outils parmi les plus puissants, voire le plus efficace pour créer et maintenir une relation forte avec vos leads, vos prospects, vos clients ou vos abonnés, tout en développant vos parts de marché. L’efficacité et le succès de l’email marketing ne sont plus à démontrer. Pour bien cerner les avantages de ce mode de communication, je vous invite à découvrir mon article complet sur le sujet qui s’intitule : L’email marketing : le guide complet. Quand on pense bénéfices liés aux campagnes d’emailing, on pense souvent à la flexibilité, à la rapidité et à la facilité qu’offre cet outil, notamment grâce à l’automatisation proposée par la majorité des autorépondeurs. L’un des principaux challenges contemporains qui revient souvent est celui de la première étape : le taux d’ouverture.

Que vous soyez coach, thérapeute, entrepreneur, formateur, freelance ou encore prestataire de services, formateur, auteur… l’email marketing peut être un véritable atout, voire un pilier central de votre activité pour promouvoir votre marque, votre activité, vos valeurs et, bien entendu, vos produits ou services.

Nombreux sont les entrepreneurs, les experts, les infopreneurs, les thérapeutes… qui se plaignent du très faible taux de clics (CTR) liés à l’ouverture des emails envoyés.

Effectivement, comme vous le savez ou comme vous l’imaginez, c’est un vrai problème parce que si vos lecteurs, vos inscrits ou vos membres ne cliquent pas pour ouvrir vos emails alors vous n’avez aucune chance qu’ils passent à l’action puisqu’ils ne les lisent pas.

 

Comment augmenter son taux d’ouverture ?

 

C’est la question à laquelle je vais répondre aujourd’hui en vous partageant 53 astuces (ou rappels) !

 

J’en remets une couche en rappelant que le taux d’ouverture est capital parce que, comme vous l’imaginez, si vos inscrits, abonnés, leads, prospects ou clients n’ouvrent pas vos emails alors c’est game over. En d’autres termes, la sentence est irrévocable et l’aventure se termine.

 

53 stratégies pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails

 1. Utilisez un autorépondeur

Cela peut paraître élémentaire, voire très basique, mais je continue d’être régulièrement surpris par le nombre d’experts, consultants, coachs, thérapeutes, entrepreneurs… qui n’utilisent pas d’autorépondeur.

 

 2. Choisissez le bon autorépondeur

Quel est le meilleur autorépondeur ?

C’est une question qui revient souvent.

Pour moi, la vraie question c’est : quel est le meilleur autorépondeur pour vous ?

C’est-à-dire celui qui va répondre au mieux à vos besoins et à vos attentes.

Attention, comme j’aime à le dire et à le répéter, l’outil magique n’existe pas.

Si vous êtes francophone, je me mouille et vous recommande « getresponse ».

Pourquoi ?

Pour plusieurs raisons :

  • Simplicité
  • Fiabilité
  • Interface en français
  • Délivrabilité
  • Attractivité.

Pour découvrir la liste ultime d’outils gratuits et payants que je recommande, plongez-vous dans mon article complet sur le sujet.

 

 3. Affûtez vos titres

Le titre constitue l’accroche principale. La plupart des copywriters s’accordent sur l’importance d’avoir une accroche percutante qui capte l’attention et donne envie d’en savoir plus. Certains vont même jusqu’à passer 80% de leur temps sur l’accroche.

 

 4. Utilisez plusieurs stratégies d’accroches parmi mes 22 accroches

Découvrez mon article complet avec 22 exemples d’accroches irrésistibles.

 

 5. Envoyez vos emails à différentes heures

Le simple fait d’envoyer 1 heure plus tard ou 1 heure plus tôt (parfois 10 min peuvent bousculer les résultats) vos emails peut chambouler vos taux d’ouverture.

 

 6. Personnalisez avec le nom de l’expéditeur

En général, nous accordons de l’importance à notre prénom. Nombreux sont ceux qui sont fiers de leurs prénoms. En plus de capter l’attention, l’abonné peut avoir l’impression d’être appelé. La personnalisation renvoie vers des souvenirs tout en suscitant des émotions fortes.

 

 7. Optimisez pour les mobiles

Le côté responsive devient essentiel surtout quand on sait que plus de 70% des inscrits consultent leurs emails via leur téléphone portable.

 

 8. Évitez les symboles et les majuscules dans le titre

La raison en est simple : cela peut être assimilé par les messageries comme étant des spams ou des messages frauduleux.

Les boîtes emails de vos destinataires sont bien souvent sensibles. C’est le meilleur moyen de finir dans la rubrique SPAM ou, au mieux, dans l’onglet Promotions.

 

 9. Bannissez les mots « spam »

La liste des spam words français ou mots déclenchant l’alerte spam est longue et surtout, il est difficile d’être exhaustif.

Pour vous aiguiller, évitez le plus possible tous les termes liés à des promesses qui rappellent les vieilles arnaques comme :

« gratuit »,

« promotion spéciale »,

« 100% garanti »,

« gagner de l’argent »,

 « revenu supplémentaire »,

« doubler vos revenus »,

« argent rapide »,

« argent facile »,

« succès »,

« remboursé »…

 

voire dans l’idéal tous les termes en lien avec la vente ou le marketing tel que, par exemple :

« acheter »,

« urgent »,

« prix »,

« coût »,

« réduction »,

« marketing »,

« argent »,

« opportunité »,

« vente »,

« vendre »,

« notre site internet »…

Oui, oui, je sais, cela peut être paradoxal lorsqu’on veut vendre.

 

Évitez également tous les termes de santé qui rappellent les remèdes miracles comme :

« maigrir rapidement »,

« comment maigrir »,

« minceur »,

« rides »,

« sans effort »,

« performances »…

 

Fuyez aussi tous les termes qui rappellent les jeux-concours comme

« bravo, vous avez gagné »,

« votre cadeau offert »,

« félicitations »,

« votre récompense »…

 

Bref, la clé c’est la subtilité. À chaque fois que cela vous rappelle une arnaque que vous avez vue ou entendue, abstenez-vous. À chaque fois que vous avez un doute, abstenez-vous.

 

Petite précision : si vous utilisez un mot par-ci, par-là, avec parcimonie, de temps à autre au sein d’un texte structuré, logique, cela ne va pas chambouler vos statistiques. En effet, ce n’est pas une science exacte, la plupart du temps ce sont des robots et des algorithmes qui scannent les titres, les corps de texte et tous les autres éléments.

 

 10. Split testez les titres

Le titre constitue l’élément central dans la prise de décision qui se traduit par un clic.

La plupart des autorépondeurs offrent la possibilité d’utiliser la stratégie du split test ou test A/B pour maximiser ses taux de conversion. Il est intéressant d’avoir deux titres pour analyser les actions des inscrits à votre newsletter ou liste email.

 

 11. Split testez le contenu

Vous pouvez également avoir 2 emails différents envoyés avec un même titre.

 

 12. Augmentez la fréquence d’envois

Le fait d’augmenter le nombre d’emails envoyés et, par la même occasion, la fréquence d’envoi, permet de booster les taux d’ouverture. Pour beaucoup, c’est illogique, risqué et contre-productif.

Bien souvent, les experts s’inquiètent d’une éventuelle montée en flèche du nombre de désinscrits.

En vrai, bien souvent la problématique réside non pas dans la fréquence ou la quantité d’emails envoyés, mais dans la qualité des messages envoyés.

En caricaturant, si vous envoyez 1 email par mois, vous allez difficilement devenir mémorable et péniblement créer une relation saine, durable et mutuellement bénéfique.

La réalité, c’est que la majorité des experts envoient très peu d’emails, et ce, de manière totalement irrégulière, sans stratégie, sans structure et sans véritable logique.

 

 13. Renvoyez les emails aux non ouverts

Très peu de personnes y pensent et surtout l’appliquent. Ça peut être intéressant notamment lors de lancement et notamment sur des emails broadcasts (l’inverse de l’email automatique) c’est-à-dire l’email newsletter.

 

 14. Utilisez le « RE : » vis-à-vis des nons ouverts

Cette astuce peut booster le taux de clics (CTR).

 

 15. Utilisez l’option « time machine »

Certains autorépondeurs proposent cette fonction qui permet d’envoyer un email à une heure spécifique, quel que soit le fuseau horaire.

Exemple : vous envoyez un email à 9h. Eh bien, celui-ci sera envoyé à 9h du matin à chacun de vos inscrits quelle que soit sa zone géographique et non pas au moment où vous l’avez envoyé. C’est clair, pas vrai ?

 

 16. Amorcez une phrase dans le titre et la terminer dans le corps

Je vais tout simplement illustrer ce point avec un exemple :

Titre : J’ai failli vomir…

Corps : …en apercevant cette saleté dans la baignoire…

Je suis sûr que vous avez compris le concept, pas vrai ?

Combien de fois avez-vous vu quelqu’un utiliser cette stratégie ?

                                                                                                                                        

 17. Utilisez des crochets

Essentiellement dans le titre, cela permet de casser le rythme visuel notamment grâce à la stratégie du pattern interrupt.

La stratégie des crochets peut également être utilisée dans le corps du mail.

 

 18. Posez une question

En général, le cerveau déteste ne pas avoir de réponses à une question.

 

 19. Testez un titre ultra court

Les tests ont démontré une augmentation du taux d’ouverture, dans de nombreux secteurs d’activité, lorsque le nombre de caractères est inférieur ou égal à 31 caractères.

 

 20. Utilisez un titre en un mot

Vous pouvez faire plus court que court en testant des titres avec un seul mot.

Oui, oui, vous pouvez de temps à autre envoyer des emails avec des titres qui ne contiennent qu’un seul mot.

 

 21. Injectez de la curiosité

Si je vous dis :  Lucie a (vraiment) avalé une baleine et un éléphant !

Ou encore : Il a perdu 13 kilos en mangeant des burgers tous les jours

Ou encore : « Ils ont ri quand je leur ai dit que je voulais devenir coach. Mais quand j’ai commencé à coacher ! »

 

 22. Injectez de l’urgence

Vous connaissez le biais d’aversion à la perte ? Je vous invite à découvrir mon article complet sur 195 biais cognitifs.

Vous avez déjà entendu parler de l’effet de rareté ou de la FOMO (fear of missing out) ou syndrome FOMO ?

Vous saviez que la plupart du temps, la majorité des ventes d’un lancement sont effectuées à quelques heures ou quelques minutes de la fermeture ?

Pour rappel, voici les 2 leviers d’urgence clés : la limite de temps et la limite de quantité.

Exemple : il reste 6 places !

Plus que 2h avant la fermeture des portes et le décollage !

 

 23. Modifiez l’expéditeur

La plupart des experts, entrepreneurs, consultants, freelances, prestataires de services… négligent ce point alors que c’est bien souvent le premier élément (ou le deuxième élément) lu, découvert ou analysé par vos inscrits à votre newsletter ou liste email. Le simple fait de modifier l’expéditeur peut booster de 10 à 20% le taux d’ouverture quand il n’est pas optimisé. C’est dommage de ne pas le faire quand on sait que ça prend moins de 9 secondes.

 

 24. Utilisez un titre controversé ou « choquant »

Tout est dans le titre de cette astuce.

Exemple : Votre stratégie marketing est nulle

Ou encore : ma cousine de 5 ans est bien meilleure que la plupart des entrepreneurs

Attention, je recommande de toujours désamorcer la situation dès le début du mail ou en tout cas, le plus rapidement possible.

 

 25. Utilisez un sujet avec des chiffres

Voici 2 titres :

Titre 1 : Comment perdre du poids

Titre 2 : Comment perdre 9 kilos en 7 semaines

 

Ai-je besoin d’expliquer la puissance des chiffres ?

Je ne vais pas le faire parce que je sais que vous avez cerné la différence.

 

 26. Nettoyez votre liste

Beaucoup d’experts, entrepreneurs, thérapeutes… bref un grand nombre de propriétaires de listes emails oublient de nettoyer, régulièrement, leur liste email.

Les inconvénients sont multiples :

  • Impact au niveau de la délivrabilité
  • Coûts qui peuvent augmenter

De plus en plus d’autorépondeurs offrent la possibilité d’automatiser la suppression des désinscrits ou des emails incorrects…

 

 27. Analysez les statistiques

Sans mesure, aucune possibilité d’amélioration. Oui, c’est vrai, ce n’est pas la partie la plus fun ou la plus excitante, mais elle est très utile pour pouvoir prendre des décisions stratégiques de manière éclairée, efficace et pragmatique.

 

 28. Testez les appels à l’action

Il est intéressant de mixer les CTA ou appels à l’action en testant des versions courtes, longues, directes, indirectes… Je vous renvoie vers mon article complet sur le sujet.

 

 29. Ayez un CTA plus direct

Le fait d’écrire clairement la marche à suivre pour passer à l’action ou passer à l’étape suivante permet au lecteur d’avoir de la clarté et ainsi de maximiser ses chances d’être proactif.

Il y a une différence entre mettre un lien sur un ensemble de mots comme par exemple : offre de coaching personnalisée et l’expliciter de manière claire, directe presque directive : obtenez, dès maintenant, votre séance de coaching 100% personnalisée, pas vrai ?

 

 30. Optez pour plusieurs appels à l’action

C’est mathématique : si vous avez un appel à l’action au début, au milieu et à la fin, alors vous avez 3 fois plus de chances d’avoir des clics. Si votre email est suffisamment long alors je vous invite à injecter 3 CTA.

 

 31. Supprimez les distractions

Certains emails sont esthétiquement intéressants, notamment au niveau des visuels, des couleurs… mais parfois l’esthétique, le design… se transforment en patchwork bariolé qui nuit au message.

Je suis fan de la sobriété, de la simplicité et de l’aspect épuré.

 

 32. Ajoutez un PS

L’impact du PS n’est plus à démontrer. Si vous ne l’utilisez pas encore alors je vous invite vivement à le tester. L’idéal c’est que le PS contienne un récapitulatif, une information clé ou un open loop.

 

 33. Changez d’autorépondeur

Si votre autorépondeur vous freine ou vous empêche d’obtenir des résultats intéressants, il est peut être temps de changer. Je sais que la plupart des utilisateurs procrastinent pour « éviter de perdre » du temps. En plus, pour bon nombre d’entre eux, c’est la double, voire la triple peine. En effet, les taux de délivrabilité sont catastrophiques, c’est-à-dire que les emails n’arrivent pas à bon port, du coup, ils ne peuvent pas développer leur activité et en plus, ils continuent de payer l’abonnement sans apporter de valeur ou construire une relation.

 

 34. Donnez une raison de cliquer

L’idée c’est de répondre à la fameuse question du : Pourquoi ?

Pourquoi votre lecteur, prospect, lead, client… devrait ouvrir votre message ?

Qu’est-ce qu’il a à y gagner ?

Pourquoi maintenant ?

 

 35. Utilisez des open loop

Dans une de mes séries préférées, le personnage principal Michael, un gentil prisonnier, est attrapé lors d’une balade, par un groupe de 5 individus pavés de mauvaises intentions puis il conduit dans un couloir à l’abri des regards. Deux d’entre eux le maintiennent fermement par chaque bras. L’un d’entre eux attrape une grosse cisaille à haie de plus d’1 mètre 20. L’autre attrape sa jambe droite, retire sa chaussure et sa chaussette. Le dernier monte la garde. Son petit orteil est placé entre les deux lames. L’épisode s’arrête pile à ce moment-là.

Le suspense est à son comble.

Le spectateur se demande ce qui va se passer.

Va-t-il perdre son orteil ?

Va-t-il s’en sortir ?

Si oui, comment ?

Bref, l’attente est insoutenable, on a envie de connaître la suite et surtout le dénouement.

Comme vous l’avez compris, les open loop ou cliffhanger sont ultra puissants. 

 

 36. Démontrer la facilité

Vous pouvez le faire, par exemple, en utilisant des mots ou termes issus du champ lexical de la facilité comme simple, facile, simplement… mais aussi des visuels, des boutons, des arguments, des preuves…

 

 37. Testez les images et visuels

Là encore, il faut varier les plaisirs en testant la taille des images, le nombre, le type (screenshot, photos, logos, tableau, chiffres…).

 

 38. Soyez authentique

En étant vous-même, en vous appuyant sur le naturel et la spontanéité, vous allez toucher les cœurs. Attention, authenticité ne veut pas dire absence de sincérité, bien au contraire.

C’est une erreur fréquente.

 

 39. Oubliez le business

Pour moi, nous interagissons avec des humains, des personnes dotées d’émotions à qui on doit le respect, mais surtout la bienveillance.

le consulting pour les coachs et les consultants bienveillants

En oubliant (au moins de temps à autre) le business on peut revenir aux fondamentaux : aider, accompagner, servir, solutionner…

 

 40. Appuyez-vous sur les tendances et l’actualité

Les sujets brûlants, les buzz… peuvent constituer d’excellents atouts pour capter l’attention, la maintenir, créer une proximité, lutter contre l’aseptisation de certains emails automatiques. Bien entendu, il faut savoir doser et surtout choisir les bons sujets ainsi que les angles pertinents en lien avec votre thématique, les attentes, les problématiques et les besoins de votre audience.

 

 41. Utilisez des listes

C’est une stratégie de contenu qui continue de fonctionner. La plupart des lecteurs ont envie de connaître les 7 secrets, les 3 conseils, les 9 astuces…

 

 42. Faites la promotion du clic et non du produit

Vous pouvez promouvoir votre produit ou service directement dans le mail, mais vous pouvez également donner envie de cliquer pour découvrir un contenu, une page de présentation, une page de vente, un webinaire ou autre.

 

 43. Assurez-vous d’avoir un lien au-dessus de la ligne de flottaison

Le simple fait d’avoir un lien ou un premier appel à l’action au début du message afin qu’il soit visible sans avoir besoin de scroller, peut drastiquement booster le nombre de clics.

 

 44. Rendez vos liens visibles

Si les liens ou les ancres sont d’une couleur contrastée ou affichés via à une police ou taille différentes ou encore via un bouton alors vous augmentez les chances d’obtenir un passage à l’action.

 

 45. Vérifiez vos emails avec la version texte et non html

L’idée de s’assurer d’avoir une bonne visibilité, lisibilité pour améliorer la compréhension et la délivrabilité.

 

 46. Ayez un titre congruent avec le contenu du mail

Il faut y aller mollo sur les titres clickbait ou putaclic parce que les leads, les prospects, les clients… n’aiment guère être déçus. Probablement comme vous et moi, pas vrai ?

 

 47. Soyez spécifique

Au lieu de dire perdre du poids rapidement, préférez perdre 7 kilos en 4 semaines. Autre exemple : au lieu de dire une cliente était satisfaite de mes services dites Lucie, une coach et thérapeute spécialisée en hypnose a adoré les stratégies de communication et marketing partagées et notamment ma méthode Hollywood™ qui lui a permis de doubler ses résultats en moins de 3 mois.

 

 48. Soyez pertinent

Vous devez impérativement connaître et maîtriser votre avatar, vos forces et vos faiblesses ainsi que celles de vos produits ou services.

 

 49. Catégorisez votre titre

Vous pouvez mettre entre parenthèses ou entre crochets par exemple une mention suivante : (Contenu) ou (Actualités) ou (Astuces) ou…

 

 50. Créez des séries

Vous pouvez tout simplement numéroter vos emails. Les avantages sont multiples. Cela peut inciter ceux ou celles qui ont raté les emails précédents à aller les découvrir tout en créant une attente pour les futurs messages.

 

 51. Utilisez des séquences

Les séquences emails sont des séries d’emails ou campagnes d’emails qui suivent une logique, une structure et un cheminement spécifiques.

 

 52. Surveillez la délivrabilité

Il est important de surveiller et d’analyser les statistiques et plus particulièrement le taux de délivrabilité.

 

 53. Testez et continuez de tester

Pour moi, c’est la règle d’or. Même si ces techniques sont éprouvées puisqu’elles ont été testées, nous ne pouvons pas les prendre pour argent comptant parce qu’il y a tellement d’autres éléments spécifiques qui rentrent en jeu comme la qualité de la liste, l’ancienneté, l’historique, le point d’entrée, le profil des inscrits…

 

En somme

Il existe une multitude d’astuces et de stratégies pour booster le taux d’ouverture, le taux de clics (CTR) et le taux de conversion.

L’idéal c’est d’implémenter une stratégie après l’autre pour mesurer l’impact, de manière plus précise.

Inutile de vouloir mettre en place l’ensemble des techniques.

Focalisez-vous sur la règle d’or : le test.

Pour découvrir d’autres astuces, stratégies et méthodes pour vous aider à passer au niveau supérieur, rejoignez maintenant la liste des membres privée.

 

Pin It on Pinterest

Share This
Vous Voulez Passer Au Niveau Supérieur ?
Accédez à

L'Outil Tout Terrain en 4 Étapes Simples Pour Toute Votre Communication

+

La Méthode Complète En 4 Étapes Pour Créer et Structurer Votre Offre Irrésistible

+

La Liste Ultime Des Outils Webmarketing

Ajoutez Simplement Votre Prénom et Votre Email Préféré

Pour Recevoir Des Clés, Pépites, Astuces... à Haute Valeur Ajoutée