ajoutez votre email maintenant et recevez des clÉs utiles

Les questions et les interrogations à propos du coaching et notamment du coaching professionnel sont nombreuses. L’objectif de cet article est d’apporter des éléments de réponse à propos des pièges, mythes et réalités concernant le coaching professionnel en partageant une vision spécifique.

Le coaching professionnel est, comme vous l’avez compris, une forme ou une branche de coaching lié au monde professionnel.

Il est clair qu’on n’a pas besoin, comme dirait l’autre, de sortir de Saint-Cyr, pour avoir une idée précise de ce qui se cache derrière les termes de coaching professionnel.

Néanmoins, je constate que dès le début, étant donné que les termes de « coach » ou « coaching » sont galvaudés, c’est la grande confusion pour bon nombre d’experts ou de porteurs de projets.

 

Par exemple : pour beaucoup, coaching professionnel égale coaching effectué par un professionnel. Pour beaucoup, le coaching professionnel est un coaching ou un accompagnement lié au monde professionnel, c’est-à-dire plutôt destiné aux managers, cadres, dirigeants ou cadres dirigeants. D’ailleurs, ils aiment parler de coaching d’entreprise.

Pour d’autres, le coaching professionnel est un coaching ou une offre de service visant à accompagner un expert, un porteur de projet ou une personne en reconversion professionnelle dans le cadre de son projet personnel lié à son travail ou à son activité.

Pour d’autres, il a vocation à être individuel et pour d’autres, il a vocation à être effectué en groupe ou en équipe.

Pour d’autres encore, leur définition est aux antipodes de celles que l’on vient de voir.

Bref, nombreux sont les dirigeants, les experts, les porteurs de projets, les professionnels des métiers de l’accompagnement tels que les psychologues, les sophrologues, les naturopathes…, les consultants et autres entrepreneurs qui sont perdus ou avancent dans la brume.

Et vous, quelle est votre définition du coaching et plus précisément du coaching professionnel ?

 

Qu’est-ce que le coaching ?

Avant de donner une définition du coaching professionnel, il me paraît logique de commencer par définir le coaching.

 

Pour moi, le coaching est un accompagnement personnalisé visant à solutionner un problème douloureux ou un challenge. Il effectué par un coach expert capable de générer des résultats probants en synergie, main dans la main, avec le client coaché.

 

J’ouvre un rapide aparté pour rappeler la principale différence entre le coach et le consultant parce qu’il y a beaucoup de confusions et notamment chez les coachs, les consultants eux-mêmes, mais aussi chez les thérapeutes, les formateurs, les prestataires de services, les porteurs de projets, les freelances et autres entrepreneurs.

Ce sont tous les deux des métiers d’accompagnement et de conseil qui visent à apporter une aide personnalisée répondant à un besoin ou à un problème spécifique. Cependant, la solution, ou plutôt la manière de créer la transformation, est différente.

 

Le consultant s’appuie davantage sur son expertise liée à son domaine pour partager des réponses et des solutions claires et concrètes sur un sujet bien précis en s’appuyant, essentiellement, sur son expérience.

Le coach, quant à lui, n’est pas forcément un expert dans votre domaine, par conséquent, il n’est pas forcément en mesure de vous partager ses conseils. Son rôle principal est de vous guider, vous aider et vous accompagner pour trouver, vous-même, les réponses et les solutions à vos questions et à vos interrogations.

Qu’il soit coach d’entreprise, coach professionnel ou encore coach de vie, coach sportif… ou autre, le coach pro va s’appuyer sur une palette d’outils, de méthodes, de méthodologies… pour faire ressortir et jaillir les réponses et les solutions qui sont en vous.

Je referme l’aparté.

Pour aller plus loin et découvrir l’ensemble des principales différences, mais aussi les principaux points communs, je vous invite à découvrir mon article complet sur le sujet.

coach et consultant : comment trouver des clients

Je reviens à la définition du coaching. Techniquement, en mentionnant la principale différence entre le coaching et le consulting, je viens d’approfondir l’explication et la spécificité du coach et du coaching, pas vrai ?

 

En bref, le coaching est une méthode ou un outil d’accompagnement qui vous aide à déterminer, trouver et appliquer vos propres solutions à vos problèmes grâce à la bienveillance, l’écoute et le respect du coach empathique et à ses outils, méthodes et modèles éprouvés.

 

Les maîtres mots sont : autonomie, cadre et bienveillance.

 

Idéalement, l’objectif central est d’accompagner et d’aider des personnes ordinaires à atteindre des résultats extraordinaires.

Là encore, si vous voulez allez plus en profondeur et mieux cerner le rôle du coach et le principe du coaching, je vous invite à découvrir mon article sur le coaching et la cravache où vous y découvrirez notamment pourquoi une cravache peut vous aider à mieux servir ainsi que l’histoire de Bobby et Mauricette face aux hommes masqués.

 

coach marketing et webmarketing

 

Maintenant qu’on a approfondi la notion et le concept de coaching, il est temps de passer à la définition du coaching professionnel.

 

Qu’est-ce que le coaching professionnel ?

Coach de vie, coach sportif, coach musical, coach en prise de parole en public, coach parental, coach en leadership, coach business

Il existe presque autant de coaching que de coachs.

Quelle est véritablement la spécificité du coach professionnel ?

 

La Société Française De Coaching (SF Coach), qui constitue l’une des organisations professionnelles centrales au sein du secteur du coaching en France, donne la définition suivante :

le coaching professionnel est l’accompagnement de personnes ou d’équipes dans le cadre du développement de leurs potentiels ainsi que de leurs savoir-faire en vue d’atteindre des objectifs professionnels.

 

Le coaching professionnel est par conséquent une pratique ou une méthode d’accompagnement qui vise à établir une relation bienveillante basée sur la confiance entre un coach et un coaché afin d’évoluer dans le cadre d’une coopération mutuelle sous forme d’alliance en vue d’atteindre des objectifs professionnels. Ces mêmes objectifs professionnels peuvent être renforcés ou complétés par des objectifs personnels. De plus, le coaching peut être individuel ou collectif et s’inscrire dans le cadre d’une démarche de coaching d’organisation, de coaching d’équipe ou de coaching de groupe.

 

En d’autres termes, le coaching dit professionnel vise à insuffler un changement, une évolution et une transformation positive qui ont pour point de départ ou fil rouge, l’univers ou le cadre professionnel.

 

Pourquoi faire appel à un coach professionnel ?

Et plus largement, pourquoi le coaching peut vous aider ?

Les raisons peuvent être multiples et surtout propres à chacun. Je vais en citer 3 sans mentionner l’argument de la crise sanitaire.

Premièrement, cela peut être un excellent moyen d’avoir et de bénéficier d’un œil neuf avec une vision complémentaire, voire différente, pour éviter de tomber dans le syndrome « du nez dans le guidon ». Il est évident qu’avec le temps, les mois et les années d’expérience qui s’accumulent, le professionnel ou l’expert développe des habitudes et des routines. Certaines d’entre elles peuvent impacter son quotidien et influencer la performance ainsi que le bien-être global, de manière directe ou indirecte voir insidieuse. Comme vous savez, au bout d’un moment, on ne voit plus certains éléments ou certains détails qui font la différence et qui peuvent totalement nous échapper. De plus, cela constitue une excellente manière d’élargir son champ d’action, de prendre conscience ou de découvrir de nouvelles perspectives et opportunités.

les habitudes et la routine de l'entrepreneur

Deuxièmement, le coach aura beaucoup plus de recul et d’efficacité qu’un proche, collègue, ami ou membre de l’équipe pour 2 raisons principales : le détachement émotionnel et l’absence d’emprise de certains biais cognitifs. En effet, étant donné que techniquement, il vous découvre, la relation coach-coaché est différente des autres et comme il est orienté résultats, l’approche sera potentiellement plus pragmatique, opérationnelle et rationnelle.

 

Troisièmement, il est très difficile de se remettre en question de manière individuelle et surtout de se mettre en mouvement en étant discipliné notamment sur une période suffisamment conséquente pour pouvoir bénéficier de changements et de résultats probants.

 

Coaching professionnel : les 3 mythes

Il y a beaucoup de confusions chez un grand nombre d’experts, professionnels, dirigeants…

Voici les 3 principaux mythes.

1 : le coaching professionnel est réservé aux cadres dirigeants

C’est une remarque et une réflexion qui reviennent souvent. Effectivement, nombreux sont les cadres dirigeants qui en bénéficient néanmoins comme vous l’imaginez, le coaching n’est pas réservé aux cadres dirigeants. Bien évidemment, c’est utile pour ce type de profils, mais c’est loin d’être réservé à un petit nombre ou à une élite comme peuvent le penser bon nombre de personnes.

 

2 : le coaching professionnel est réservé aux profils seniors

En creusant, on se rend vite compte que les coachés sont loin d’être tous seniors. Bien au contraire, le coaching tend à se démocratiser. Sa popularité génère de nouvelles opportunités et révèle de nouveaux talents qui souhaitent gagner du temps, de l’énergie et de l’argent. Le coaching devient de plus en plus accessible et la demande ne cesse de croître. Si vous voulez accélérer, passer un cap, accéder au niveau supérieur, aller plus vite ou plus en profondeur, alors le coaching est fait pour vous.

 

3 : le coaching professionnel est réservé aux personnes en transition professionnelle

Là encore, c’est une idée reçue parce que, comme vous l’imaginez, le coach professionnel peut intervenir dans une entreprise, une équipe ou un groupe pour diverses raisons liées au bien-être, à la performance… Nombreux sont les entrepreneurs, les cadres, les dirigeants, les thérapeutes, les prestataires de service… qui veulent développer ou optimiser leurs activités.

 

 

À qui s’adresse le coaching professionnel ?

Je ne vais pas vous dire à toute personne en lien avec le monde professionnel.

Pour moi, le coaching professionnel s’adresse à des experts (dirigeants, cadres, managers… mais aussi thérapeutes, coachs, consultants, freelances…) ou des personnes en transition professionnelle (porteurs de projets, personnes en reconversion professionnelle…) qui ont une réelle problématique et surtout qui sont coachables. Pour moi, tout le monde n’est pas coachable ou pas coachable à un instant précis ou sur une période donnée.

Est-ce que vous êtes coachable ?

Est-ce que vous pensez être coachable ?

 

Être coachable, cela veut dire quoi concrètement ?

Cela signifie qu’il faut avoir certaines qualités ou plutôt une certaine attitude. Cela passe notamment par une ouverture d’esprit, une envie, une motivation, mais également de la franchise, du courage et de l’humilité.

 

Comment le coaching professionnel peut vous aider ?

Outre le détachement émotionnel et la capacité à avoir une vision externe de votre projet, activité ou business ainsi que de vos problèmes, challenges, défis et objectifs pour vous guider vers la solution et surtout la transformation, le coaching professionnel va être, extrêmement, utile sur 2 points clés.

 

Le premier c’est l’engagement. En effet, lorsque vous travaillez avec un coach, vous vous engagez de manière consciente et inconsciente à respecter les règles établies et à les accepter conjointement, ce qui booste le passage à l’action.  En général, vous avez plusieurs séances de coaching distillées dans le temps avec, bien souvent, des exercices, des outils ou des méthodes à appliquer pour le prochain rendez-vous. Beaucoup de personnes ont besoin de ce type de cadre pour avancer plus sereinement et pour être plus disciplinées. Rajouté à cela, l’engagement financier qui pousse bien souvent à aller chercher le retour sur investissement.

 

Le deuxième c’est la feuille de route. À travers ses outils, ses méthodes, son questionnement… le coach professionnel va vous faire gagner du temps tout en vous aidant à éviter les pièges et les embûches pour avancer dans la bonne direction. La sérénité est un véritable gage de confiance en soi. Comme vous le savez, tout est lié. Si vous savez où vous voulez aller ou si un expert vous confirme que c’est la bonne direction en vous aidant à surmonter les obstacles, alors vous allez, très certainement, vouloir accélérer pour obtenir plus rapidement la récompense qui vous revient de droit, pas vrai ?

 

Qui sont les coachs professionnels ?

Devenir coach professionnel ne s’improvise pas. En effet, l’être humain, les relations et l’environnement sont complexes. Ils nécessitent de solides compétences, de vraies valeurs et un état d’esprit particulier qui n’est pas commun à tous.

 

Devenir coach professionnel

Le coach a une responsabilité : l’éthique est, pour moi, la pierre angulaire d’une bonne relation visant à être dans une véritable optique gagnant-gagnant. De nombreux coachs ont tendance à oublier qu’ils ont des personnes, des personnes humaines, des vies en face d’eux. Tout comme le coaché, le coach a une responsabilité ainsi que des devoirs. La principale responsabilité est celle d’avoir un impact positif visant à créer une transformation réelle dans de bonnes conditions. Sans oublier les règles de déontologie et de confidentialité que le coach est tenu de respecter. D’ailleurs, nombreux sont les coachs qui font appel à une sorte « de coach de coachs » via ce qu’on appelle, communément, une supervision pour se remettre en question, vérifier les bonnes pratiques et améliorer ses outils, méthodes et techniques.

 

Le coach est formé : pour être efficace, le coach doit connaître la psychologie humaine et maîtriser d’autres sciences. Je ne connais aucun coach professionnel capable de générer des résultats probants qui ne s’est pas formé. On ne peut pas sortir les meilleurs outils, techniques et méthodes de son chapeau.

 

Le coach a une expérience : se former, c’est bien. La théorie c’est intéressant voir capital, mais c’est comme beaucoup de métiers ou disciplines, il faut tester, expérimenter, adapter… avant d’être en mesure de délivrer de la haute valeur ajoutée. Comme vous le savez, l’expertise vient avec l’expérience et la pratique.

 

Le coach est un guide : tout seul, il n’a pas lieu d’exister, à proprement parler. En d’autres termes, un coach travaille toujours avec un coaché ou un groupe de coachés. Oui, ça a l’air évident, mais beaucoup de personnes oublient que derrière le contrat signé par les deux parties, il y a avant tout un échange entre humains. D’autres encore sont victimes d’égocentrisme en étant complètement dépendants de leur égo.

 

L’éternel débat : coach certifié ou coach non certifié ?

Beaucoup de coachs et de clients ne jurent que par la certification, le titre, l’accréditation ou le diplôme délivré par des organismes de types ICF (International Coaching Federation), SF Coaching (Société Française de Coaching), EMCC (European Mentoring and Coaching Council) ou encore par l’état. En France, le gouvernement offre l’opportunité d’obtenir une certification enregistrée et répertoriée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

La réalité est plus complexe. Les coachs totalement incompétents, mais certifiés et titulaires d’un titre ou d’une certification reconnue ou reconnue par l’État sont nombreux. A contrario, il existe un grand nombre de coachs non certifiés qui sont excellents.

En effet, la certification ne garantit pas la qualité du coach parce qu’il y a d’autres facteurs qui rentrent en compte comme l’écoute, l’attitude, les valeurs, l’expertise, l’empathie… mais aussi la rigueur, la qualité des outils, l’adaptabilité… et bien plus encore. Il y a plein de détails subtils qui font la différence. C’est pour ça que deux coachs avec la même certification pourront avoir des résultats diamétralement opposés.

Par contre, je suis convaincu qu’un bon coach est un coach formé auprès des meilleurs organismes ou auprès des meilleurs coachs de la planète ou…

Du coup, la grande question c’est : comment trouver un bon coach ou plutôt comment choisir un bon coach ?

Juste avant de répondre à cette interrogation récurrente, je souhaiterais détailler et revenir sur ce que n’est pas le coach, pour vous aider à avoir encore plus de clarté.

 

Ce que n’est pas le coach

Une fois de plus, beaucoup de clients ou futurs clients ont tendance à oublier en cours de route la mission, le champ d’action et le cœur de métier du coach.

 

Le coach n’est pas un consultant : comme je l’ai évoqué plus tôt, le coach vous aide et vous accompagne pour révéler les solutions qui sont en vous à travers différents outils, méthodes… et stratégies de questionnement.

 

Le coach n’est pas un psychologue : même si c’est un expert de l’Humain et de la psychologie humaine, ce n’est pas un psychothérapeute qui aide et soulage les souffrances, maux ou troubles psychologiques. Il peut être complémentaire au psychologue, mais il ne remplace pas son travail et son accompagnement.

 

Le coach n’est pas un gourou : je parlais, quelques lignes plus tôt, de responsabilités. Il incombe au coach et au coaché de ne pas tomber dans ce piège. Le mot clé c’est « libre-arbitre ». Le coaché et le coach doivent en permanence garder un œil et un sens critiques afin de ne pas tomber dans l’angélisme ou la gouroutisation.

 

Le coach n’est pas un magicien ou un devin : beaucoup de coachés pensent que, parce qu’ils ont investi de l’argent ou dépensé un certain budget, les résultats vont automatiquement suivre. La magie, en tant que telle, n’existe pas : il est important de rappeler que la transformation a lieu grâce à des actions liées à une discipline. Aucun coach ne peut prédire l’avenir.

 

Le coach n’est pas un formateur : oui, il va vous former, vous donner des clés, des astuces, des outils, mais son objectif central est de vous accompagner vers le changement et la transformation et de non vous distiller de l’information théorique.

 

Le coach n’est pas un manager : il n’est pas là pour prendre les décisions à votre place ou vous donner des directives à la manière d’un dirigeant ou d’un manager.

 

Comment bien choisir son coach professionnel ?

Les stratégies et techniques sont multiples. En voici quelques-unes qui pourront, en fonction de vos critères, vous aider ou vous aiguiller.

 

1. Le bouche à oreille ou le marketing viral

r pour referral

« Est-ce que tu connais un bon coach ? », c’est une question qui revient souvent.

Bien évidemment, la recommandation est un vecteur puissant de confiance. Tout comme pour le choix d’un dentiste, électricien, plombier ou maçon, le fait d’avoir un retour d’un proche permet de récolter de précieuses informations sur l’état d’esprit de la personne, mais aussi sur son mode de fonctionnement, ses outils et ses méthodes ainsi que ses résultats. Néanmoins, il faut être vigilant et garder à l’esprit l’influence des biais cognitifs (si vous voulez aller plus loin, je vous recommande mon article complet sur le sujet).

 

2. Le style ou la posture du coach

J’ai eu un coach américain, à une époque, qui est très « rentre-dedans ». C’est un ancien militaire qui a connu et qui croit dans les méthodes musclées ou plutôt les discours ultra piquants. Il lui arrive souvent de jurer et d’insulter. C’est un expert plus que reconnu, d’un certain âge, qui n’a plus rien à prouver. Clairement, cela en déstabilise plus d’un. Il est clairement nécessaire de tenir compte de l’approche et du style de coaching de votre coach pour maximiser la compatibilité. Bien entendu, la plupart des coachs ont une approche qui est aux antipodes de la vision de ce coach qui fait figure, à mon avis, d’exception.

Je suis davantage pour une vision souple, mobile et douce. La douceur peut très bien s’allier avec l’efficacité et la qualité, pas vrai ?

D’autres sont très orientés exercices, d’autres encore sont très focalisés sur l’écoute… Bref, il existe presque autant de styles et de postures que de coachs.

 

3. Les besoins et les attentes

Si vous savez exactement ce que vous voulez et quels sont vos besoins spécifiques, alors il peut être plus facile de trouver le coach spécialisé qui saura satisfaire vos attentes. Bien souvent, les futurs clients ou futurs coachés manquent de clarté et c’est à travers l’accompagnement que l’horizon s’éclaircit. Il existe toute une panoplie de coachs spécialisés dans des domaines bien précis tels que la confiance en soi, le management, la communication, la prise de décision… mais aussi la reconversion professionnelle, la transition, la gestion des émotions, la gestion du temps

En bref, la liste est longue. Le simple fait d’y réfléchir, consciencieusement, permet d’avancer en ayant une direction claire pour réduire ou faciliter le choix.

 

4. La certification, le titre ou le diplôme

Pour certains, les accréditations, les titres, les certifications et les diplômes rassurent. Cela peut être un argument qui peut faire pencher la balance. Cela peut être une stratégie pour écrémer ou faire le tri face au vaste choix et offres proposées par une ribambelle de coachs en tout genre.

Le problème, c’est qu’il existe des centaines d’écoles de coaching dans chaque pays et en fonction des problématiques, challenges, défis ou objectifs, certaines formations ou personnalités sont plus adaptées que d’autres.

Et comme je l’ai mentionné précédemment, la certification ou l’accréditation ne vous assure pas, systématiquement, d’obtenir des résultats.

 

5. Le lieu

Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Brest ou encore Montréal, Québec, Bruxelles, Berne ou Genève… J’avais envie de citer des villes. À titre indicatif, quelle est votre ville ?

Techniquement, quand on fait référence au lieu, l’idée c’est de se demander si le lieu a une réelle importance pour vous. En effet, il est lié au point suivant que l’on va découvrir ensemble, juste après. À l’ère des nouvelles technologies, des confinements, des replis… le virtuel peut exploser les barrières géographiques. Êtes-vous attaché à l’échange en face à face ou le virtuel peut-il supplanter le présentiel ? On peut également se dire que ceux qui sont attachés aux séances de coaching en présentiel sont restreints à l’offre d’accompagnement proposée dans leur limite géographique. En fait, ça va dépendre d’autres facteurs et en l’occurrence du montant de l’investissement et du tarif puisque les coachs peuvent se déplacer en fonction des opportunités et des possibilités. Cette solution est souvent occultée alors qu’elle peut constituer une véritable alternative.

 

6. Le format

Coaching professionnel à distance ou en face à face, ce qui importe le plus, bien souvent, c’est le résultat. Oui, certains clients sont totalement réfractaires à l’accompagnement en ligne ou à distance, mais force est de constater que c’est une formule qui plaît. Elle a le vent en poupe et surtout elle offre une grande flexibilité temporelle, géographique et parfois financière. Bénéficier d’une heure de coaching à 20h10, en étant confortablement installé dans son canapé, c’est beaucoup plus complexe dans un cabinet. Le confort de son domicile, de la visioconférence, de l’absence de charge mentale liée à la famille, aux enfants ou au cadre du travail peuvent maximiser la progression et les résultats.

 

7. Le travail ou le contenu proposé

De plus en plus d’experts ont tendance à partager des conseils, pépites, astuces… à travers du contenu sur leur site web ou sur les réseaux sociaux, ce qui permet d’avoir un avant-goût de leurs talents, de leurs compétences et de leurs visions. C’est un bon moyen de faire une idée du style du coach et avoir ainsi une vision plus pragmatique et plus réaliste du mode opératoire et des valeurs.

 

8. Le tarif ou le budget

C’est souvent une question épineuse pour beaucoup de coachés et de coachs. Le financement ou l’investissement sont des éléments qui arrivent tôt ou tard lorsque l’on souhaite bénéficier d’un accompagnement. Très clairement, les bons accompagnements ne sont pas accessibles à tous. Les prix peuvent grandement fluctuer.

Vous voulez un chiffre ?

C’est tellement variable qu’il est difficile de donner une fourchette précise puisque ça dépend de plusieurs critères comme l’éthique du coach, la réalité, la valeur ou l’encore l’expertise, la loi de l’offre et la demande…

Les tarifs oscillent de quelques dizaines d’euros la séance : 60 € en moyenne selon les coachs, à plusieurs centaines d’euros la session d’une heure, voire plusieurs milliers d’euros l’accompagnement complet.

Oui, ce n’est plus une fourchette, mais c’est la réalité du terrain.

Bon, on peut dire qu’il y en a presque pour toutes les bourses et qu’il est préférable de réfléchir en termes d’investissement et de retour sur investissement.

Je vois beaucoup de personnes qui sont incapables de payer ou d’investir 100 ou 200 euros pour une heure de coaching qui peut, littéralement, changer leur vie, mais qui n’ont aucun état d’âme à l’idée de dépenser cette même somme dans des futilités ou objets (qu’elles possèdent déjà) qui n’ont quasiment aucune chance de générer de la valeur ajoutée. Je reste persuadé qu’une bonne séance de coaching ou un accompagnement personnalisé à haute valeur ajoutée a plus d’impact qu’un énième jean troué et délavé (surtout quand on en a déjà 42 dans les placards) ou le fait de manger 4 fois par semaine au fast-food du coin.

En tout cas, je ne porte pas de jugement, chacun est libre de faire ce qu’il veut, mais le constat est parfois alarmant. Concrètement, entre nous, cela me fait parfois mal au cœur de voir des personnes en totale perdition qui sont totalement réfractaires au changement, mais une fois de plus, c’est un choix tout à fait respectable.

Pour moi, c’est principalement une question de priorité.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Êtes-vous plutôt d’accord ?

En tout cas, votre budget peut vous permettre d’arrêter plus facilement votre choix.

Je termine cette section prix et tarif avec un point hyper important : l’engagement. Le fait d’investir une certaine somme de votre poche vous conditionne et vous offre l’opportunité de maximiser vos chances d’obtenir des résultats parce que vous vous engagez financièrement et ça cela change tout. En effet, combien de formations gratuites avez-vous terminées ? Combien de résultats avez-vous obtenus grâce à ces formations gratuites ? Je connais énormément de personnes qui n’ont jamais ouvert les formations ou utilisé les outils gratuits mis à leur disposition. À propos de gratuit, cela constitue une excellente transition pour le critère suivant.

 

9. L’essai gratuit ou la séance de coaching offerte

La séance d’accompagnement ou séance découverte offerte est un bon moyen pour échanger, discuter, poser des questions… En bref, tremper les pieds ou se mouiller la nuque avant de plonger.

De plus en plus d’experts la proposent, cela vous permet d’en savoir plus sans vous engager et sans investir le moindre sou.

En général, le coach va vous apporter beaucoup de valeur ajoutée par passion, par intérêt ou les deux. Et si ses intérêts collent avec les vôtres, alors bingo : tout le monde est content et c’est le début d’une nouvelle aventure. Si ça ne colle pas, ou pas totalement, alors comme dirait l’autre, vous vous êtes rencontrés bons amis et vous vous séparez bons amis.

Sans transition, je propose également quelques séances de coaching et consulting 100% offertes. Du coup, si ça vous intéresse alors je vous invite, naturellement, à vérifier s’il reste des créneaux disponibles et réserver la vôtre, dès maintenant. Je vous retrouve avec grand plaisir de l’autre côté (pensez à bien compléter le rapide questionnaire pour pouvoir vous apporter un maximum de valeur).

 

10. La garantie

Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des garanties, de vraies garanties. Enfin, pour moi, sur le marché francophone, il y a encore beaucoup de frilosités et de réticences à proposer des garanties et des engagements, mais cela tend à changer en s’inspirant du modèle américain ou anglo-saxon. En effet, c’est délicat de proposer une garantie parce que cela demande une véritable expertise, une vraie confiance en soi et en ses méthodes. De plus, il y a des éléments qui reposent essentiellement sur le coaché et sa capacité d’implémentation. C’est un vrai challenge, mais c’est très intéressant puisque cela permet également de faire un vrai tri. N’oublions pas que le prospect, client ou coaché, souhaite obtenir un retour sur investissement.

 

11. Le feeling ou l’intuition

Je fais confiance à votre bon sens et à votre intuition. C’est peut-être votre meilleur outil. Si vous sentez que c’est le bon moment et que vous êtes à l’aise avec la personne qui va vous aider et vous accompagner, alors foncez ! Si ses contenus, ses techniques, ses outils… résonnent en vous, alors foncez ! Si la séance de découverte a été géniale, alors foncez !

Bref, nous sommes des êtres humains sensibles au contact humain et plus précisément aux émotions ressenties et véhiculées. Votre feeling peut grandement vous aider à prendre la bonne décision. De toute façon, je pars du principe qu’il est plus facile d’apprécier le résultat de son choix que de subir le choix des autres en devant faire face aux regrets ou aux remords, pas vrai ?

 

Au final, je vous l’accorde, c’est loin d’être facile d’arrêter son choix sur le bon coach pour vous puisqu’il faut, logiquement, s’appuyer sur une combinaison ou un mix de plusieurs critères en fonction, essentiellement, de vos problèmes, de vos objectifs, de vos envies et de vos attentes. Si je ne devais retenir que 2 points dans la liste que je viens de citer ce serait le premier et le dernier : la recommandation et l’intuition.

Et pour vous, quels sont les 2 ou 3 critères les plus importants à vos yeux ?

 

Quand faire appel à un coach professionnel ?

Comme souvent le timing est capital. Il y a des moments où ce n’est pas le bon moment et, a contrario, d’autres périodes où les voyants sont au vert.

Cela va dépendre de vous, de votre quotidien, de vos ambitions, de vos objectifs, mais aussi de vos problèmes…

Voici, pour moi, les 2 principaux cas où il faut éviter de faire appel à un coach : la détresse psychologique et le gouffre financier.

 

La détresse psychologique

Si vous êtes dans une situation psychologique extrêmement compliquée, avec de grandes douleurs et souffrances psychiques, émotionnelles ou cérébrales, alors je vous recommande de vous adresser d’abord à un psychologue ou psychothérapeute. Certains coachs vous diront le contraire, mais pour moi, c’est clair et catégorique.

 

Le gouffre financier

Selon moi, si vous avez du mal à remplir le frigo ou à boucler la fin du mois alors, ce n’est clairement pas le bon moment pour investir dans une offre ou un programme d’accompagnement. Il faut commencer par assainir vos finances.

Là encore, certains coachs vous diront l’exact contraire, mais je campe sur mes positions, mes choix et mes valeurs. On peut, éventuellement, je dis bien éventuellement, citer ou mentionner, par exemple, le coach spécialisé en finances personnelles ou gestion financière s’il est accessible et qu’il peut vous aider en 1 ou 2 séances.

Contrairement à certains coachs ou soi-disant coachs, je ne recommanderai jamais, j’ai bien dit jamais, à une personne en situation financière complexe d’investir dans un programme d’accompagnement complet.

C’est un long et vaste débat qui nécessite bien plus que quelques lignes.

En bref, si vous êtes dans cette situation, essayez de vous faire aider, dans un premier temps, par vos proches, votre entourage, des organismes spécialisés gratuits, l’ami Youtube…

On passe tout de suite, aux 2 principaux cas de figure où il est intéressant de faire appel à un coach.

Bien entendu, je ne vais pas revenir et rementionner les 2 précédents points que je viens de citer.

 

Un problème douloureux

Si vous faites face à un véritable obstacle ou blocage qui vous pourrit la vie ou qui vous empêche d’atteindre vos objectifs, alors l’accompagnement d’un coach professionnel peut s’avérer extrêmement utile et rentable pour vous. Si vous manquez de discipline, de clarté ou de visibilité, alors le coach peut vous guider pour éliminer la procrastination, établir un plan d’action concret et vous accompagner tout au long du processus vers la transformation. Vous allez vous engager à différents niveaux vis-à-vis d’un expert plus enclin à être détaché émotionnellement et qui va tout faire pour que vous obteniez les résultats souhaités, le plus rapidement et le plus facilement possible.

En bref, si vous avez un vrai problème douloureux et que vous sentez que vous avez besoin d’une aide extérieure spécifique, utile et efficace, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

Un projet ambitieux

Le deuxième cas de figure qui me paraît très intéressant, c’est celui du projet. En d’autres termes, vous n’avez pas un réel problème douloureux, à l’instant T, mais vous voulez anticiper et prendre de l’avance en amorçant un changement en douceur. Vous voulez être épaulé dans votre projet professionnel qui est forcément lié à votre projet personnel. Vous préférez avancer plus vite, de manière plus sereine, en évitant de multiples pièges, embûches et pertes d’énergie.

En bref, vous voulez passer au niveau supérieur sans insomnies, et sans vous cogner la tête sur la porte du micro-ondes.

 

Comment fonctionne l’accompagnement ?

Vous me direz cela dépend des coachs et des méthodologies et je vous dirai que vous avez raison, mais il y a, bien souvent, des points communs et un fil rouge.

Les programmes d’accompagnement s’appuient, en général, sur ces éléments :

 

  • Un diagnostic précis: l’idée c’est de définir, avec précision, vos besoins et vos objectifs en déterminant avec le plus de justesse possible vos attentes, vos forces et vos faiblesses ou comme diraient certains, vos axes d’améliorations.

 

  • Les résultats : l’objectif c’est de vous donner une idée précise des résultats concrets que vous pouvez espérer obtenir par rapport à vos objectifs professionnels. Bien entendu, l’idéal c’est d’avoir une feuille de route avec résultats mesurables.

 

  • Les modalités : dans cette partie, je regroupe toute la partie logistique, le format, la durée, les exercices pratiques… L’intérêt c’est de répondre à ce type de questions récurrentes :

 

Combien de temps dure l’accompagnement ?

Combien de temps dure la séance de coaching ?

Quel est le rythme ?

Est-ce que ce sera en face à face ou à distance ?

Par téléphone ou en visio-conférence ?

Combien ça coûte ?

Est-ce que ce sera un accompagnement individuel ou collectif ?

Le coaching professionnel sera-t-il personnalisé ?

Les résultats seront-ils garantis ?

Y a-t-il des exercices à faire ?

 

En bref, à travers les modalités, comme vous l’avez compris, l’idée c’est de faire en sorte que les deux parties, c’est-à-dire coach et coaché, soient en phase, totalement sereines, pour pouvoir avancer main dans la main vers la réussite et la transformation.

 

En conclusion, j’espère sincèrement que vous aurez eu plaisir à lire cet article complet et consistant et surtout qu’il vous a apporté de la valeur ajoutée ainsi que des réponses à vos questions.

Si certaines questions restent en suspens, utilisez le formulaire du contact et je me ferai un plaisir de vous répondre au mieux.

Il est clair que c’est un vaste sujet, extrêmement passionnant avec ses spécificités, ses challenges et ses pièges.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut se poser les bonnes questions et tâcher de faire une introspection avant de faire appel à un coach professionnel.

L’idéal c’est d’être conscient de son problème ou d’avoir un projet ambitieux.

Les outils, les méthodes et les méthodologies du coach professionnel sont très puissants, mais ils ne font pas de lui un magicien. En effet, il a besoin de vous pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Le coaching professionnel est avant tout un échange bienveillant basé sur la confiance entre deux êtres humains passionnés.

Vous pouvez toujours utiliser les astuces citées comme la recommandation ou l’intuition pour vous aider à trouver le bon coach, avant de sauter dans le grand bain.

Il est toujours intéressant de tester pour se forger sa propre opinion pragmatique.

Le coaching est une formidable aventure humaine.

 

Si vous avez aimé cet article alors merci de le partager pour aider d’autres personnes comme vous.

 

Vous avez besoin d’un coach professionnel ?

Vous cherchez un coach professionnel ?

Vous voulez un coach professionnel pour vous aider et vous accompagner ?

Alors réservez, dès maintenant, votre séance de coaching et consulting 100% offerte (sous réserve qu’il reste des créneaux disponibles) pour pouvoir gagner du temps et de l’énergie.

 

Pin It on Pinterest

Share This
Vous Voulez Passer Au Niveau Supérieur ?
Accédez à

L'Outil Tout Terrain en 4 Étapes Simples Pour Toute Votre Communication

+

La Méthode Complète En 4 Étapes Pour Créer et Structurer Votre Offre Irrésistible

+

La Liste Ultime Des Outils Webmarketing

Ajoutez Simplement Votre Prénom et Votre Email Préféré

Pour Recevoir Des Clés, Pépites, Astuces... à Haute Valeur Ajoutée