Le SWAT c’est SWAG

Vous avez déjà entendu parler du SWAT ?

Oui, le SWAT !

En tout cas, vous avez forcément (très certainement) déjà vu ces hommes habillés tout en noir, déterminés et prêts à tout pour réussir leurs missions, pas vrai ?

Non, ce sont pas les…

Vous avez peut-être déjà vu cette scène de film qui j’ai l’impression se répète en permanence  :

La caméra a zoomé sur le visage d’un homme vêtu d’une cagoule et d’un casque noir où n’apparaissent que les yeux.

Petit à petit, elle dézoome et on commence à voir les « épaulettes de protection » qui sont plutôt des épaulières massives façon football américain.

D’ailleurs, la scène se passe, bien entendu, aux États-Unis souvent dans une ville connue. #NewYork

Elle continue de dézoomer maintenant on voit le reste

 

du corps

des protections

 

c’est-à-dire gilet pare balle renforcé, les gants rembourrés #Stylés, les genouillères spécialement conçues

(c’est pas du tout, les mêmes que celles de mon cousin Joseph, le carreleur, qui lui les utilise pour moins souffrir et ralentir la détérioration de ses rotules : en plus, elles sont beaucoup moins stylées)

 

pour

 

mettre des coups de genoux dévastateurs (dans la carotide) !

(oui, je sais c’est violent mais c’est efficace contre les méchants et les ultras méchants, n’est-ce pas ?).

 

Ensuite apparaissent les chaussures qui sont

comment dire….

 

Moi, elles me font penser à une fusion entre des chaussures de maçon, des chaussures de gothiques, des chaussures de ski, des chaussures de moto, des chaussures d’explorateur marin de 1921 (en mode scaphandrier) #TintinEtLaMer et des chaussures d’astronaute #ObjectifLune.

 

En tout cas,

 

c’est du solide,

 

du très solide !

(ça terrasse les méchants qui se prennent un coup dans la

carotide

le larynx)

 

Entre temps, la caméra continue de dézoomer et là, on aperçoit James (oui, j’ai décidé de l’appeler James) qui a plaqué son dos contre un espèce de gros véhicule blindé

 

à mi-chemin entre le fourgon, le 4X4, le tank et une famille de rhinocéros qui joue à 1,2,3 soleil.

 

Autant vous dire que,

 

c’est du solide,

du très solide !

 

Entre temps, on a eu droit à un magnifique zoom et dézoom sur la mitraillette dernière génération arborée fièrement autour du cou.

La caméra continue…

Maintenant, on voit que James est en début de peloton.

Il y a 6 autres personnes (parfois, on nous fait comprendre qu’il y a une femme cachée sous cet attirail) comme lui alignés, le genou droit à terre.

James ne dit rien.

Mais il utilise beaucoup ses doigts et sa main droite pour

 

non pas pour

éternuer

 

donner des indications sur la stratégie à adopter avant l’assaut

pour

sauver les otages !

 

ça y est le décompte est lancé (avec ses doigts)

5, 4, 3, 2, 1 !

C’est parti !

 

Cette scène vous rappelle des souvenirs ?

Vous avez déjà vu une scène similaire ?

 

Le SWAT, comme vous savez, peut-être déjà, c’est l’unité d’élite de la police américaine l’équivalent du RAID en France ou de l’ERT ou l’EMT au Canada.

Si vous vous demandez quels mots se cachent derrière cet acronyme, les voici :

 

Special Weapons And Tactics

 

qui donne en français :

Armes et tactiques spéciales.

 

Tout se préambule m’a été inspiré en pensant au sujet du jour,

 

le SWOT.

 

En changeant, une seule lettre ça n’a plus rien à voir.

On n’est plus dans le même registre…

Quoi que…

Avant tout,

 

 

Le SWOT c’est quoi ?

C’est une matrice, une analyse ou plutôt une méthode d’analyse, un outil… ultra puissant très utilisé en business, marketing, stratégie…

Ah, j’ai dit stratégie…

Oui, on vient d’avoir un 1er lien ou point commun avec le SWAT.

 

Que ce soit avant, pendant ou après la création de l’entreprise.

 

J’ai dit puissant…

Pour info, ça a été inventé par un groupe de professeurs de Harvard :

 

Guth, Andrews, Christensen et Learned

 

Quand on dit Harvard, en général, ça rime avec qualité, n’est-ce pas ?

Le SWOT est, tout simplement, l’un des meilleurs outils d’analyse stratégique qualitative.

 

 

Pourquoi ?

ou plutôt

Pourquoi (quels sont les avantages) il est intéressant de l’utiliser ?

 

 

Le SWOT c’est SWAG

Il permet notamment de :

  • déterminer les meilleures options disponibles dans votre domaine d’activité
  • avoir de la clarté
  • être précis
  • déterminer des objectifs clairs
  • identifier les facteurs internes et externes propices, favorables et optimum pour l’atteinte des objectifs
  • gagner du temps

Et bien plus encore.

 

 

On passe au comment ?

En (re)découvrant les termes qui se cachent derrière l’acronyme SWOT vous allez tout de suite comprendre :

 

Strengths – Weaknesses – Opportunities – Threats

 

 

En Français, le

SWOT

 

devient le

FFOM

 

Forces – Faiblesses – Opportunités – Menaces

 

Dans la partie « Forces » : vous allez lister de manière précise toutes les caractéristiques ou atouts du projet ou de l’entreprise qui vous donnent un réal avantage par rapport aux autres.

Dans la partie « Faiblesses » : vous allez énumérer toutes les caractéristiques de votre projet ou de votre entreprise qui vous désavantagent par rapport à vos concurrents.

 

Avec la partie « Opportunités » : votre objectif c’est de déterminer les éléments de l’environnement de votre business ou projet qui pourraient être utilisés ou exploités à votre avantage.

Enfin avec la partie « Menaces » : vous allez étudier et analyser tous les éléments de l’environnement de votre projet ou activité qui sont susceptibles de vous causer des difficultés ou problèmes.

 

Les 2 premiers sont liés à ce qu’on appelle les facteurs internes c’est-à-dire que leur origine est organisationnelle et les 2 derniers aux facteurs externes c’est-à-dire que leur origine est environnementale.

On peut aller plus loin.

Quand on parle de SWOT, on parle bien souvent de matrice.

 

La matrice SWOT.

 

 

On peut dire que :

 

Matrice = Tableau

 

 

Comme ceci :

opportunités menaces 

 

Pour plus d’impact, vous pouvez classer les réponses par ordre d’importance afin de prioriser et ainsi augmenter la clarté, l’impact et l’efficacité.

 

 

On passe, tout de suite, à l’exemple.

Je prends l’exemple de Corinne qui est coach et consultante :

 

Forces :

  • elle est extrêmement passionnée par son métier et ça se ressent. C’est une véritable experte qui a à cœur d’apporter un maximum de valeur à ses clients
  • elle est très éthique, très consciencieuse et très professionnelle. Elle investit du temps, de l’énergie et de l’argent pour apporter le meilleur service possible. Elle recherche en permanence la satisfaction de ses clients
  • elle a 3 ans d’expérience et une double certification. C’est un gage supplémentaire de qualité ainsi qu’un argument de vente complémentaire

 

Faiblesses :

  • elle passe beaucoup de temps avec ses clients. Son business modèle est ultra chronophage
  • elle est souvent en déplacement ce qui engendre des investissements conséquents et surtout une grande aspiration de l’énergie
  • elle a un chiffre d’affaires en dents de scie. Il y a des bons mois et des mois très difficiles ce qui créé beaucoup de stress et d’angoisse

 

Opportunités :

  • le web et les nouvelles méthodes de prospection, attraction et conversion peuvent lui permettre de gagner plus en travaillant moins
  • l’automatisation peut lui permettre de « scaler » c’est-à-dire toucher, délivrer et satisfaire encore plus de personnes
  • le coaching et le consulting dont elle bénéficie lui permettent de garder le cap, d’être dans l’action, d’éviter les doutes, d’avoir plus de clarté, de maintenir le focus, la discipline… 😉

 

Menaces :

  • la concurrence est de plus en plus féroce. Il faut mieux se positionner, utiliser les effets leviers, capitaliser les acquis et les fondations solides.
  • certains (de plus en plus) concurrents nuisent à la profession en véhiculant une mauvaise image liée à leurs mauvais pratiques
  • la législation se durcit

 

Simple, plutôt rapide et surtout extrêmement efficace, le SWOT va vous être utile.

Tout comme le SWAT, le SWOT est orienté stratégie.

La stratégie requiert de la préparation, de l’optimisation et de l’anticipation.

La stratégie permet d’éviter d’être totalement « victime » de l’imprévu, du hasard, du stress… ce qui permet de maximiser les chances, les résultats et la satisfaction.

 

Et vous, vous êtes plutôt SWAT, SWOT ou les deux ? 

Je trouve les 2 très SWAG (c’est à dire très stylé, très charismatique).

 

Est-ce que vous appliquez ou vous comptez appliquer le SWOT ?

 

Pour aller plus loin, vous pouvez jeter un coup à ces 2 articles rédigés par mes soins avec amour :

 

SONCAS : les 6 typologies de client pour mieux convaincre et vendre plus

Le verre à moitié vide ou à moitié plein ?

 

Pour aller encore plus loin, affiner, optimiser, accélérer… je vous invite à réserver votre séance stratégique 100% offerte maintenant :

 

appuyez bien fort ici pour sécuriser votre place dès maintenant !

 

 

Pin It on Pinterest

Share This