Réservez maintenant votre séance de coaching 100% OFFERTE

Le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi (je sais qu’en apercevant son nom vous avez une appréhension à l’idée de le prononcer, pas vrai ?) a donné la définition suivante du flow (appelé aussi expérience optimale ou flux ou autotélique ou encore zone) comme étant un état physique et psychologique qui se caractérise par une sensation et un sentiment de concentration extrême associés à une implication totale, une énergie exceptionnelle et un plaisir intense.

Quand on parle de flow, très vite on le relie au temps, à la productivité et surtout au bonheur.

 

Pourquoi le flow peut vous aider ?

Rappelez-vous !

Souvenez-vous de ce moment où vous étiez tellement captivé(e), concentré(e), absorbé(e) par ce que vous faisiez.

Vous vous sentiez tellement bien aussi détendu(e) qu’une addict qui vient prendre son dernier shoot.

Le moment présent vous a aspiré. L’environnement n’existait plus.

 

Plus rien, autour de vous, ne vous importait.

 

Votre concentration était intense. Vous aviez totalement oublié vos problèmes.

 

En fait, pendant ce laps de temps, vous aviez tout oublié. Vous ne pensiez à rien d’autre.

 

À tel point que vous n’aviez pas vu le temps passer.

Vous aviez passé 6 heures et 57 minutes de pur plaisir avec un profond sentiment d’accomplissement.

D’ailleurs plus on prend du plaisir plus le temps file, pas vrai ?

 

Vous vous rappelez de ce moment où vous aviez passé des centaines de minutes en mode pilote de locomotive heureux, débordant d’énergie et surtout lancé à pleine vitesse sans freins ?

 

Le flow ou l’expérience optimale vous permet :

  • d’avoir plus de focus et d’attention
  • d’accomplir davantage
  • de booster votre productivité
  • d’être enclin à être plus performant
  • de maximiser vos chances d’avoir des résultats probants rapides
  • de stimuler votre créativité
  • de vous inviter à prendre plus de risques mesurés
  • de développer votre stress positif
  • d’accroître votre plaisir, votre joie et votre bonheur
  • et bien plus encore

 

Avouez que : attention, focus, performance, productivité, prise de risque accrue, créativité, eustress (stress positif), plaisir, joie et bonheur cela constitue beaucoup d’avantages, pas vrai ?

 

 

Qu’est-ce que le flow ou l’expérience optimale ?

La définition

La définition suivante inspirée de Mihaly Csikszentmihalyi l’expert du domaine, psychologue et auteur du best-seller « Flow: The Psychology of Optimal Experience » est intéressante pour avoir une vision plus précise du flow :

 

« les meilleurs moments ont lieu lorsqu’un corps ou un esprit est encouragé à atteindre ses limites à travers un effort volontaire afin d’accomplir une tâche difficile et digne d’intérêt » .

 

la psychologie du flow

 

Monsieur Csikszentmihalyi n’a rien inventé, d’ailleurs il le reconnaît lui-même, parce que ce concept constitue un des piliers de la spiritualité ou du développement personnel.

On retrouve le concept dans de nombreux travaux de ses prédécesseurs précurseurs tels que Épictète, Marc Aurèle ou encore Viktor Frankl.

 

Il a trouvé des ponts et des passerelles entre science moderne et faits naturels en s’intéressant en premier lieu à la discipline et au dépassement de soi.

Le flow, l’expérience optimale ou flux ou autotélique ou encore zone est un état qui se traduit par une expérience agréable soumise à la distorsion du temps où aucune distraction n’interfère.

 

Rappelez-vous de ce livre exquis de plus de 432 pages (ou de ce film de plus de 2H51) que vous avez dévoré et surtout savouré d’une traite sans jamais fustiger un seul clin d’œil à votre montre ou à l’horloge murale épinglée.

3h s’apparentent à 3 minutes.

 

L’expérience optimale est utilisée, appréciée et très convoitée par les leaders, les entrepreneurs efficients ou encore les sportifs de haut niveau parce qu’en plus des bénéfices cités, plus haut, elle est source de motivation extrême et d’harmonie de la conscience.

 

Le chiffre qui revient souvent c’est : 200.

 

Jusqu’à 200% de productivité en plus.

 

Comment atteindre le flow pour devenir un superhumain ?

En tant que coach, consultant, thérapeute, entrepreneur, formateur, auteur ou porteur de projet vous devez être à la recherche du flow.

En tout cas, ce qui est sûr c’est que, nombreux sont les experts, les leaders, les entrepreneurs, les sportifs de haut niveau… qui sont à ses trousses en perpétuelle quête.

L’une des meilleures manières d’atteindre le flow c’est de déterminer un objectif suffisamment inspirant et motivant tout en étant atteignable.

Justement l’un des plus gros problèmes des entrepreneurs, coachs, consultants, thérapeutes, formateurs… surtout les débutants c’est qu’ils n’ont pas d’objectif SMART et bien souvent, tout simplement, pas d’objectifs du tout.

 

Les 3 conditions pour connaître et vivre l’état de flux

Numéro 1 : je viens de l’énoncer c’est la capacité à déterminer des objectifs clairs, mesurables afin de constater et d’analyser la progression pour une meilleure navigation, plus de structure et plus de clarté.

 

la méthode smart

Numéro 2 : l’action ou la tâche doit être reliée à un retour immédiat et transparent afin de pouvoir s’adapter au changement tout en boostant la performance.

 

Numéro 3 : il faut trouver un bon équilibre entre les challenges perçus, les compétences perçues et la réalité.

 

Le point le plus important à retenir c’est que ces 3 conditions sont interdépendantes et interreliées.

 

6 exemples d’activités permettant d’atteindre l’expérience optimale

Comment vivre dans le flow ?

C’est l’une des questions centrales qui revient en permanence quand on parle de zone, flux, flow ou expérience optimale.

Beaucoup pensent qu’ayant 169 brouettes pleines de billets verts, 4 voitures à 6 chiffres et 3 résidences secondaires, ils seront bien plus heureux.

 

L’argent achète-t-il le bonheur ?

À votre avis ?

Oui !

La réalité et surtout des études d’experts comme celle de Princeton menée par l’économiste Angus Deaton et le psychologue Daniel Kahneman (détenteur d’un prix Nobel d’Économie, tout de même) ont démontré que « Oui » jusqu’à un certain niveau : aux États-Unis, la barre fatidique se situe autour 75 000 dollars par an.

Au-delà, le niveau de joie n’est plus proportionnel au niveau de revenus.

En gros, une fois les besoins primaires et secondaires (je vous renvoie vers mon excellent article sur la pyramide de Maslow 😉), l’être humain a besoin d’autres éléments pour être heureux.

 

Ce qui est certain c’est qu’il a des activités qui ont démontré qu’elles pouvaient permettre d’activer cette fameuse zone afin de bénéficier des multiples avantages que j’ai cités plus tôt.

En voici 4+1.

 

5 clés pour se débarrasser de la tension et de la frustration

1- La respiration, la clé secrète pour atteindre le flow

Une bonne respiration permet de stimuler la vasodilatation de vos vaisseaux sanguins tout en bénéficiant de l’effet Bohr (pour faire simple, c’est la corrélation entre l’hémoglobine liée à l’oxygène face à une augmentation de la pression artérielle liée au dioxyde de carbone ou à une diminution de pH).

 

De nos jours, qui prend le temps d’inspirer et d’expirer profondément, ne serait-ce que quelques secondes par jour  ou par semaine ?

 

Et pourtant, cette simple petite habitude peut avoir d’énormes répercussions positives sur le plan physiologique et émotionnel.

 

Je vous invite à essayer ce petit exercice rapide, dès maintenant :

  • Asseyez-vous ou allongez-vous ou levez-vous. Bref, installez-vous confortablement (de préférence, assis ou couché)
  • Fermez les yeux
  • Concentrez-vous sur votre respiration
  • Inspirez profondément pendant 5 secondes
  • Retenez votre respiration pendant 8 secondes
  • Expirez progressivement pendant 7 secondes
  • Répétez les 3 dernières étapes 3, 5 ou 7 fois

 

Votre cerveau appréciera et vous remerciera.

 

2- La stimulation auditive via des mélodies

Vous faites peut-être partie de ceux qui aiment travailler ou faire du sport en musique ?

 

Pour certaines personnes c’est un excellent moyen d’augmenter le focus ou la focalisation.

 

Je préfère écouter des mélodies spécifiques, en d’autres termes, des musiques sans paroles pour programmer mon cerveau sans l’inciter de manière consciente ou inconsciente à se focaliser sur les paroles, sous peine d’être déconcentré.

 

Pour certains, les meilleures mélodies sont celles qui sont inspirées des chants d’animaux, bruits de la nature ou issues de la musique classique ou encore des sons originaux inspirés d’objets ou du quotidien (par exemple, le crépitement d’une cheminée, le découpage de légumes ou encore le ruissellement de l’eau…).

 

Libre à vous de trouver la mélodie qui vous permettra de maximiser votre concentration.

 

3- L’activité physique, le mouvement appelle le mouvement

L’un des meilleurs moyens d’augmenter de manière naturelle la sécrétion de sérotonine (l’hormone principale responsable du bien-être) tout en diminuant drastiquement la sécrétion du cortisol (l’hormone du stress) c’est le sport.

 

L’activité physique est l’un des meilleurs antidépresseurs.

En plus de réguler la sérotonine et le cortisol, le sport favorise la sécrétion naturelle de la dopamine (la fameuse molécule du plaisir).

 

Le sport permet d’atteindre le flux, de manière très efficace, d’ailleurs les sportifs de haut niveau constituent un bon exemple de fervents fans d’expérience optimale afin de booster la confiance et la performance. Ils cherchent, constamment, à bénéficier de cet état et surtout de ses multiples bénéfices.

 

Vive le sport (adapté) !

 

Quelle activité pratiquez-vous régulièrement ?

Quelle est votre activité ?

Quels bénéfices en retirez-vous ?

 

4- La visualisation au service de l’expérience optimale

Je vous rappelle que le cerveau ne fait pas la différence entre une situation réelle et une situation imaginée (relisez cette phrase 3 fois !) ce qui veut dire que c’est un formidable outil.

 

La visualisation positive est également une technique redoutable très prisée par un grand nombre de sportifs de haut niveau, d’entrepreneurs, de leaders, d’experts…

 

Le fait de stimuler l’imagerie mentale en s’appuyant sur la répétition engendre des résultats spectaculaires (je vous renvoie vers les travaux de l’Université de McGill, si vous voulez approfondir le sujet avec plus de théorie).

 

Elle a un pouvoir incroyable parce qu’elle agit notamment sur la volonté, la motivation et l’action massive.

 

Descartes avait déjà pointé le fait que les 3 éléments cités précédemment sont liés à une clé centrale : la stimulation des émotions.

 

En d’autres termes, votre imagination génère des émotions fortes qui sont plus fortes que votre volonté ce qui pousse à passer à l’action.

 

Comment visualiser ?

L’une des stratégies les plus puissantes c’est la stratégie du film.

Vous allez vous imaginez toutes les étapes, tous les enchaînements avec le plus de détails possible, avec concentration et dévotion en allant chercher les émotions associées : comme si vous visionniez un film.

Je dirais même mieux : vous allez imaginer que vous vivez ce film !

 

Vous avez déjà essayé la visualisation ?

Vous pratiquez la visualisation positive ?

 

5- Remplacer vos habitudes et vos routines

Est-ce que vous faites partie de ces accros au téléphone ?

Aussi addict que les joueurs compulsifs des casinos qui ne peuvent jamais s’arrêter.

Quelle est la première action que vous faites en vous réveillant ?

Est-ce que c’est de regarder votre téléphone ?

L’être humain est un individu routinier. En général, vous mangez, dormez, vous brossez les dents, vous faites la… tous les jours, pas vrai ?

la routine qui devient habitude

Vous avez peut-être (sûrement) des habitudes et routines qui nuisent à votre productivité, à votre performance…

Je vous propose donc, au lieu de les supprimer, (certains vous diront que vous ne pouvez pas les supprimer, je suis plutôt d’accord) de les remplacer.

 

Comment remplacer ses habitudes ?

Comment remplacer ses routines ?

Quelle est la différence entre une habitude et une routine ?

Comment une habitude et une routine peuvent vous aider à atteindre le flux ?

 

Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans mes 2 articles complets sur le sujet (découvrez-les avec l’histoire poignante de Peng, ce jeune enfant incroyable de 6 ans ainsi que l’histoire de ce publicitaire qui a inventé la plaque dentaire. D’ailleurs, profitez-en, pour me dire quelle est votre histoire préférée.) :

 

L’enfant, le tibia, la routine et l’habitude

Le publicitaire, la plaque dentaire et les 3 étapes de l’habitude

 

Ce qui est sûr

Il y a beaucoup à dire sur l’expérience optimale. J’ai voulu, à travers cet article, aller droit au but, en vous donnant les éléments clés permettant de bien comprendre l’importance et la puissance du flow.

Je reviendrai, plus en profondeur, sur le flux ou la zone dans un futur article, en insistant notamment sur la partie neurologique (et neurosciences) et la gestion émotionnelle pour mieux utiliser le flow pour une performance maximale : rejoignez la communauté Amadium, dès maintenant, pour bénéficier des futures pépites en avant-première.

 

Pin It on Pinterest

Share This