ajoutez votre email maintenant et recevez des clÉs utiles

Le sujet de ce billet c’est le modèle être, faire, avoir.

 

Si vous je vous pose la question suivante :

 

Qu’est-ce que vous voulez ?

Ou plutôt puisqu’on se fait confiance :

Qu’est-ce que tu veux ?

 

Vous allez très certainement me répondre comme la majorité des entrepreneurs, des coachs, des consultants, des thérapeutes, des freelances ou encore des auteurs, des infopreneurs, des conférenciers, des prestataires de services… en donnant une réponse de ce type :

  • Je veux gagner plus d’argent
  • Je veux avoir plus de temps
  • Je veux avoir plus de clients
  • Je veux avoir plus d’énergie
  • Je veux avoir plus de visibilité
  • Je veux avoir plus de leads
  • Je veux avoir plus d’opportunités
  • Je veux avoir plus de contacts
  • Je veux avoir des kilos en moins
  • Je veux avoir un partenaire
  • Je veux avoir des… bip

 

Bref, la plupart veulent avoir quelque chose en plus ou quelque chose en moins.

 

Avoir-Faire-Être ou Faire-Avoir-Être 

3 mots ou plus ces 3 verbes conditionnent votre vie ou plutôt conditionnement nos vies.

Votre vie a un sens, pas vrai ?

Ces termes sont riches de sens puisqu’ils sont liés à vos pensées, vos souvenirs, vos expériences… mais aussi et surtout vos émotions.

 

gérer les émotions

 

Ils constituent le socle central qui relie votre passé à votre présent et qui détermine votre futur.

 

Imaginez un triangle avec à chaque extrémité un de ces 3 verbes.

La vision est intéressante puisqu’elle illustre parfaitement la puissance ou l’impact de ces 3 verbes.

En effet, ils sont corrélés, interreliés et surtout interdépendants.

 

Être, Faire, Avoir : le modèle le plus puissant ?

Est-ce que vous vous souvenez de la fameuse question que posez la plupart des enseignants de maternelle et de primaire ?

 

la gestion des émotions dans le coaching : être faire avoir

 

Et est-ce que vous vous rappelez de votre réponse ?

Cette question est puissante.

Elle est à l’origine de la réalité humaine

La réponse est encore plus puissante.

 

Pourquoi « être » est plus important que « avoir et faire » ?

Une personne qui est inspirée et motivée par l’ÊTRE plutôt que l’AVOIR et le FAIRE va analyser, en conscience, ses désirs afin de déterminer avec justesse, objectivité et raison s’ils contribuent à nourrir ses besoins reliés à son être.

En d’autres termes, le fait d’obtenir un élément, un objet… ou d’agir d’une certaine manière doit contribuer à l’aider à mieux se sentir.

 

C’est bien souvent à un bien être, une joie et une fierté profonde.

 

Il y a un certain détachement et notamment matériel ce qu’il permet de prendre des décisions judicieuses : les bonnes décisions.

La motivation première disons centrale de ces gens est lié, bien souvent, à des convictions, des valeurs, des émotions… profondes centrées sur elle-même et non sur le regard ou la pensée des autres.

 

Un exemple ?

Un individu qui veut acheter une voiture.

Avant de se demander quel modèle, quelle couleur ou quelles options il souhaite ou encore quel budget il peut consacrer ou quels usages elle va combler, il va se demander comment cet investissement va impacter ses émotions, sa sensation, ses sentiments et son être.

 

Concrètement, est-ce que cette auto a pour vocation d’épater le voisinage, la famille ou les proches ou encore d’avoir plus de confiance en soi ou tout simplement de se déplacer d’un point A vers un point B… ?

En fonction de l’intention, comme vous pouvez l’imaginer, les sensations et les émotions vont être différentes.

L’intention d’acheter peut répondre à un besoin ou un désir de palier à une peur comme la peur du jugement, une angoisse, un manque de confiance…

 

Par conséquent, la motivation et l’action ou plutôt l’intensité de l’action donc le FAIRE vont sensiblement varier.

Et ça, c’est directement relié à l’une clés centrales (à la fois clé et gros challenge) : l’énergie ou plutôt le niveau d’énergie déployé.

 

En effet, si vous avez conscience de votre véritable besoin, ce besoin profond qui vous maintient éveillé la nuit, alors votre énergie va se décupler.

Et si votre énergie est catapultée avec vous serez plus facilement en mouvement et vous maximiser grandement vos chances d’AVOIR ce que vous désirez vraiment.

 

La manifestation du désir passe par l’énergie suscitée à la reconnaissance du besoin profond de l’être.

 

Le tout sans avoir le sentiment de culpabilité et les regrets qui envahissent la majorité des individus de votre entourage.

En clair, si je devais simplifier quitte à être un peu réducteur, je dirais que c’est essentiellement une histoire d’écoute du cœur qui éclaire et illumine votre conscience afin de chasser à grand coup de pied aux fesses les émotions liées à vos peurs et aux pièges tendus par votre égo.

 

Un autre exemple ?

Pour moi, en coaching, la plupart du temps, les personnes me parlent souvent de développement personnel et de personal branding mais occultent totalement l’importance du triangle Être, Faire, Avoir et surtout l’être.

Les coachés demandent et se demandent, la plupart du temps :

Qu’est-ce que je vais avoir ?

Et au bout de combien de temps ?

 

Et ensuite :

Maintenant que j’ai investi, qu’est ce que je dois faire concrètement pour avoir ce que je veux ?

 

Et si vous faisiez l’inverse ?

 

En vous demandant :

Qu’est-ce que je veux être ?

Comment je veux me sentir ?

 

Ensuite comment je veux être (et comment je veux me sentir) dans 3 mois (dans 6 mois, dans 1 an, dans 3 ans…) ?

Après vous vous demandez :

Comment je dois faire ?

 

Et enfin :

Qu’est-ce que ça permettra d’avoir et d’obtenir ?

 

Vous voyez et vous sentez la différence, pas vrai ?

 

Ces questions peuvent paraitre basiques, simplistes, voire anodines.

Et pourtant, elles vous obligent à chercher de vraies réponses qui vont peu à peu, logiquement, vous amener vers la bonne direction.

 

Conclusion

Idéalement, le coach est là pour vous aider à atteindre la complétude.

Pour moi, sa mission centrale est de vous aider à atteindre vos objectifs liés à votre palier réaliste par rapport à votre situation actuelle c’est-à-dire vos capacités, vos compétences, votre état d’esprit, votre intelligence émotionnelle…

Pour se faire, il peut s’appuyer sur le triangle ÊTRE, FAIRE, AVOIR.

 

D’ailleurs, en imaginant ce fameux triangle, vous placez quel verbe au sommet du triangle ?

comment devenir un coach à succès

La plupart des individus et des experts utilisent le modèle AVOIR, FAIRE, ÊTRE ou à la limite le trio FAIRE, AVOIR, ÊTRE.

 

La combinaison ÊTRE, FAIRE, AVOIR (BE, DO, HAVE comme dirait les Américains) permet de déterminer votre véritable mission de vie, d’incarner qui vous êtes et d’être davantage connecté.

Par conséquent, l’axe et surtout le sens donné à votre vie vont directement agir sur votre niveau d’énergie, vos actions, votre comportement, vos émotions et votre attitude.

On peut parler d’alignement, de vibration et d’épanouissement voire de bonheur profond.

 

Selon moi, ce qui peut être c’est la formule suivante :

 

Être + Faire = Avoir

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Si vous voulez aller plus loin alors je vous invite à réserver votre séance de coaching et consulting 100% offerte, s’il reste des places, dès maintenant.

 

Un petit challenge, ça vous dit ?

 

Partagez cet article à, au moins,3 autres entrepreneurs ou futurs entrepreneurs comme vous qui sont obnubilés par le fait d’avoir plus ou d’avoir moins afin qu’ils puissent eux découvrir la puissance du pouvoir du modèle « Be, Do, Have » ou « être, faire, avoir » au lieu de « avoir, faire, être » et ainsi les aider à passer au niveau supérieur…

 

Pin It on Pinterest

Share This
Vous Voulez Passer Au Niveau Supérieur ?
Accédez à

L'Outil Tout Terrain en 4 Étapes Simples Pour Toute Votre Communication

+

La Méthode Complète En 4 Étapes Pour Créer et Structurer Votre Offre Irrésistible

+

La Liste Ultime Des Outils Webmarketing

Ajoutez Simplement Votre Prénom et Votre Email Préféré

Pour Recevoir Des Clés, Pépites, Astuces... à Haute Valeur Ajoutée