Est-il possible de vendre un produit à 6 chiffres avec un texte de 15 lignes ?

Bien entendu, vous imaginez la réponse, pas vrai ?

 

Je vous laisse regarder ce court spot publicitaire et on en reparle juste après :

 

 

 

 

3 mots : original, étonnant et wow (malin) !

N’est-ce pas ?

Cette pub est pour moi, un petit bijou de copywriting.

 

En effet, Porsche utilise la créativité, l’originalité et l’effet de surprise tout en respectant les codes du luxe à savoir : l’élégance, le côté épuré, les codes couleurs…

Tout en ayant un message percutant empli d’émotions qui s’adressent à leur cible en pointant leurs problèmes, envies, désirs, rêves… #avatar #persona #buyerpersona

 

Tout en y glissant de nombreuses techniques et arguments de vente comme :

Porsche utilise une technique qui n’est pas nouvelle mais qui est redoutable :

 

le reverse thinking

(ou reverse thinking marketing)

 

que l’on peut traduire en français par

 

brainstorming inversé.

 

L’idée c’est d’avoir une réflexion, une approche et communication différentes voire à contre-courant.

 

D’ailleurs à propos de contre-courant, je vous invite à lire ou relire mon article sur

Florent Pagny

La Patagonie

Patagonia

 

Le reverse thinking comme son nom l’indique inverse la réflexion c’est-à-dire que l’angle d’analyse de la problématique est inversé.

 

Au lieu de se dire : Comment je résous ce problème ?

Ou

Comment j’atteins mon objectif ?

 

L’idée c’est de se dire : Comment je créé ce problème ?

Ou

Comment je fais pour ne pas atteindre mon objectif ?

 

Une fois qu’on a récolté et compilé un maximum d’idées originales sur la problématique, on les inverse et on les transforme en solutions pour les résoudre : et la boucle est bouclée.

 

Quand on est créatif et qu’on maîtrise le copywriting ça donne un chef d’œuvre.

 

Ce qui sûr c’est que Porsche avec sa publicité pour sa Porsche 911 a réussi à faire danser, valser les mots pour une très belle ode #poème de

 

seulement 155 mots,

 

oui, oui, j’ai compté : je vous déconseille de le faire parce que ça prend du temps (moi, j’ai utilisé l’ami…, du coup, ça m’a pris 2,9 secondes) !

En fait, puisque le texte est inversé on peut dire qu’il y a

 

uniquement 78 mots.

 

C’est un bel exemple de

 

La puissance des mots !

 

Ça me fait penser à cette citation de Jean Paul

Sartre :

 

“Les mots boivent notre pensée avant que nous ayons eu le temps de la reconnaître.”

 

et par la même occasion une magnifique campagne de communication.

 

 

Voici 1 autre exemple de messages utilisant le reverse thinking :

 

 

 

Vous en voulez plus ?

Voici 2+2 exemples supplémentaires :

 

2 + 2 exemples de reverse thinking (et reverse marketing)

 

Quel est votre préféré ?

 

 

À vous de jouer,

Comment vous pouvez faire, vous aussi, face à une concurrence terrible et un bombardement de messages publicitaires (certains experts parlent d’en moyenne 300 messages publicitaires par jour d’autre 700. Oui, nous sommes confrontés à plus de 300 messages publicitaires par jour. C’est énorme, n’est-ce pas ?) pour gagner la guerre de l’attention ?

Pour aller plus loin, rejoignez les membres privés de la communauté Amadium.com. Cliquez ici pour plus de pépites, astuces, outils, clés…

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This