Réservez maintenant votre séance de coaching 100% OFFERTE

Imaginez un cirque avec des animaux mignons, exotiques, colorés…

avec le petit, le gros, le poilu, le grand…

C’est un grand cirque où il y a des chèvres, des poules, des chiens…

(non, ce n’est pas une ferme)

Il y a aussi, des girafes, des chimpanzés, des serpents, des lamas, des lions…

Et 4 éléphants (cet animal majestueux est magnifique, puissant, inspirant, pas vrai ?) :

 

Un couple et 2 enfants.

 

Comme dans tous les cirques, les animaux sont en général, attachés ou enfermés.

Surtout les éléphants,

 

Ce qui est intéressant :

 

c’est la taille

des

chaînes

utilisées.

 

Oui, la taille des éléphants est également très impressionnante.

Mais ce qui nous intéresse, ici, c’est la taille des chaînes.

La patte droite des 2 éléphanteaux est reliée à une énorme chaîne en métal reliée à un gros piquet qui semble solidement enfoncé dans le sol.

Et naturellement, les 2 bébés éléphants passent le plus clair de leurs temps à tirer sur la chaîne pour tâcher de se libérer.

On connaît tous la puissance et la force légendaire des éléphants.

On a tous vu, au moins une fois, une vidéo d’un éléphant détruire (ou contribuer à sauver) un arbre, une voiture… pas vrai ?

La trompe d’un éléphant adulte est capable de soulever, en moyenne, 300 kg.

(vous pesez combien ? Il est capable de soulever combien de personnes comme vous ?)

 

Paradoxalement, les parents ont eux une petite

chaine

corde

cordelette

 

proportionnellement à leur poids : l’éléphant adulte pèse en moyenne 5 tonnes

(il faut combien de personnes comme vous pour jouer à la balançoire à bascule avec un éléphant ?),

à leur force et à leur puissance, la taille de cette cordelette est ridicule.

 

Celui ou celle qui découvre la chaîne et la cordelette pour la première fois, a de quoi, être surpris(e) parce qu’il est clair qu’on aurait tendance à se dire que l’éléphant adulte a besoin d’être attaché de manière bien plus solide.

En effet, sur le papier c’est illogique.

Les 2 éléphants pourraient très très facilement arracher la cordelette, et s’échapper.

Ils ne le font pas.

 

Alors, pourquoi ?

La réponse est plutôt surprenante.

Il manque un facteur clé pour résoudre l’équation (et comprendre) :

 

le mindset.

 

La croyance, le mindset et les barrières mentales de l’éléphant

 » Eh bien : quand ils sont très jeunes et par conséquent beaucoup plus petits, ils ont besoin d’être solidement harnachés parce qu’ils sont beaucoup plus susceptibles de tirer fortement sur la chaîne. C’est pourquoi l’objectif premier est de les retenir.

 

Au fur et à mesure qu’ils grandissent, ils pensent que la corde peut encore les retenir. Du coup, ils n’essaient jamais de se libérer c’est pourquoi la cordelette est amplement suffisante pour les retenir.

 

C’est plutôt étonnant, pas vrai ?

 

Vous comprenez maintenant que ces éléphants peuvent à tout moment se libérer de leurs liens mais étant donné qu’ils sont persuadés de ne pas pouvoir le faire, ils restent coincés dans cette situation.

 

Vous voyez la transition ?

Vous me voyez venir ?

Non, je ne veux pas vous inviter à aller au cirque (quoi qu’il y aurait beaucoup à dire. Ça me fait penser à la stratégie du Cirque du Soleil. Le cirque contemporain qui n’utilise PAS d’animaux. J’y reviendrai, très certainement dans un prochain article détaillé).

Oui, je vous invite à vous pencher sur votre propre mindset.

 

Vos propres barrières mentales.

Vos propres croyances limitantes.

 

Nous pouvons facilement transposer cette attitude et cette réaction à nous autres les humains (#AnimauxDôtésDeConscience).

 

Comme les éléphants, combien d’entre nous évoluent années après années en pensant et en croyant qu’il est impossible d’entreprendre telle ou telle action ?

Combien d’entre nous pensent qu’il n’est pas possible de se libérer ?

Combien d’entre nous pensent qu’il est impossible de briser nos chaînes ?

Combien d’entre nous pensent que c’est encore moins possible après un ou plusieurs échecs ?

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Ps : proportionnellement à son poids, quel est l’animal, le plus puissant de la terre ?

Ce n’est pas celui auquel, on pense spontanément !

Vous en avez forcément déjà croisé (voire déjà porté) !

Il y en a, très certainement, des milliers non loin de chez vous.

 

Pps : à propos d’animaux et de mindset, je vous invite à jeter un coup d’oeil à l’article sur le mindset de l’ourson.

Pin It on Pinterest

Share This